Actualités

Calendrier

 
   FAQ Comment ajouter une partie, un problème ou un diagramme à vos interventions sur quebecechecs.com?


Important: Si des propos vous semblent déplacés ou injurieux, utilisez le lien "Rapportez ce message" identifié par l'icône Rapportez ce message.
Voir à la promotion des échecs au Québec !

Club de Ste-Foy, Botwinnik, ronde 3.

Messagepar Richard Sauvé le Dim Sep 24, 2017 11:35 pm

Voici le classement après trois rondes, tel que Charles l'a inscrit dimanche.




http://www.clubechecsaintefoy.com/?q=node/20





Veuillez noter que Simon Laflamme, qui occupe en ce moment la première place, nous a informés qu'il ne disputerait pas la quatrième ronde. Voilà qui modifiera beaucoup les appariements.





Jouant la hollandaise contre moi au premier échiquier, Yvon a tenté de monter une attaque contre mon roque, mais je me suis assez bien défendu, sans toutefois prendre l’avantage jusqu’à 37… Tgf7 ?, une gaffe qui abandonnait les deux pions noirs de l’aile-roi contre le seul pion f blanc.

Après l’échange des grosses pièces, la finale de fous de même couleur avec un pion de plus pour les Blancs était objectivement gagnante, mais il est loin d’être sûr que j’aurais joué assez précisément pour l'emporter alors que nous arrivions au bout de notre temps, disposant tous deux d’à peine plus que les trente secondes par coup de l’incrémentation.

La chance était de mon côté : pressé de lancer son pion passé, Yvon a joué 58… a5 ?? (… Rd8 ou … Rd6 était essentiel) et il a abandonné dès que j’ai vu et joué 59. c7.







Au deuxième échiquier, Simon a choisi la défense Alekhine et il l'a très bien jouée. Les Noirs avaient déjà égalisé quand 14. a4 ? a fragilisé la position blanche : sur 14… Ca5, la seule suite qui laissait une partie jouable à Raphaël était 15. Ce4 : perte d’un bon pion par … Ca (ou b) xc4 16. Cxf6 + Txf6 17. Fxc4 Cxc4 , ou de la qualité par 15… Cb3 16. Cxf6 + Txf6 17. Dc3 Cxa1 18. Txa1.

Après 15. Dd1 ? et 16. Fc1 ?, les Noirs n'ont pas seulement gagné un pion : ils ont aussi profité d’une forte initiative. 19. Dc3 aurait donné aux Blancs de meilleures chances de tenir que 19. Ff4 ?, qui perdait un autre pion. Après 22. Cc3 ?, qui perdait une pièce, il n’y avait plus rien à faire.







Au troisième échiquier, Fritz donnait déjà un grand avantage aux Noirs avant même qu’ils aient gagné la qualité (au 32è coup) à cause de la vulnérabilité du roi blanc. Claude n’a laissé aucune chance à Marc de revenir dans la partie, gagnant finalement le fou b2 au 50è coup.






Au quatrième échiquier, Michelin était parti du bon pied : 21. d5 ! exd5 ?! cxd5 et il était en voiture. 25. Fc4 ?! et 26. Cxb5 ?! lui ont cependant fait perdre tout son avantage. Au 28è coup, les Blancs auraient dû contre-attaquer : Df3 ! aurait forcé … De7 car sur… Fxc1 ? 29. Df6, les Noirs n'auraient pas survécu. Après 28. Tc2 ? Fxc4 , il fallait absolument prendre avec la tour pour pouvoir espérer tenir le coup : sur 29. bxc4 ?? b3, les pions passés liés de Martin ont vite emporté la décision.







Au sixième échiquier, l’avantage qu’Étienne détenait au 15è coup s’est évaporé avec le douteux sacrifice de cavalier 15. Cxb5 ?. Échanger son fou b5 deux coups plus tard n’était pas non plus une bonne idée : la pièce de plus est alors devenue plus forte que les pions passés blancs de l’aile-dame. 20… Ce4 ! aurait donné à Stella un avantage net. Elle a dû se contenter d’un léger avantage après l’échange des dames.

Une finale où les deux joueurs disposent de pions passés est toujours difficile à jouer. On peut comprendre Étienne de s’être pressé d’avancer les siens, mais 26. Rf1, mettant le roi en jeu, était nettement préférable à 25. b5 ?!. Aussi, la suite 33. Tc3 Txb7 34. Txd3 Ta7 valait beaucoup mieux que 33. a6 ? qui mettait Stella sur le chemin de la victoire. D’abord bien partie, elle s’est égarée au 40è coup : empêcher le roi blanc de se réfugier en b7 par 40… Dxg2 + ! lui aurait valu un mat rapide. Mais, alors que 42. Rc8 ! aurait forcé un échec perpétuel, 43. Ra6 ?? lui ouvrait à nouveau la porte : ... Ta1 + ! 44. Rb6 Tb1 + 45. Rc5 Dc2 + et le roi blanc se faisait «rouler» jusqu'au mat.

Cette seconde chance ratée, il restait la partie nulle, dont les Noirs pouvaient s’assurer en gardant le clouage au 45è coup par … De4 ou … Dd5. 45… Te1 ?? Dc8 ! a permis à Étienne de se sauver avec la victoire, comme vous le verrez en rejouant les derniers coups.


Avatar de l’utilisateur
Richard Sauvé
Expert
Expert
 
Messages: 928
Enregistré le: Mer Nov 20, 2002 11:19 am
Localisation: J'sais pu où j'chus rendu
Cote FQE: S/C
Cote FIDE: S/C

Retourner vers Les échecs au Québec

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités