Chronique du Montcalm 5, ronde 5.

Voir à la promotion des échecs au Québec !
Répondre
Avatar du membre
Richard Sauvé
Expert
Expert
Messages : 1437
Enregistré le : mer. nov. 20, 2002 11:19 am
FQE rating : S/C
FIDE rating : S/C
Localisation : J'sais pu où j'chus rendu

Chronique du Montcalm 5, ronde 5.

Message par Richard Sauvé »

La FQE a déjà coté notre tournoi. En voici le classement final, avec les changements de cotes officiels :



https://www.fqechecs.qc.ca/tournois/tournois.php?t=6670




Premier échiquier. Seul Simon aura donc été capable d’arracher un demi-point à Antoine. Le pion gagné par les Noirs au 54e coup ne changeait rien, selon Stockfish : égalité complète. Unique moment délicat pour les Blancs : 63. Fd6 ! était absolument nécessaire car tout autre coup perdait.



[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Laflamme, Simon"]
[Black “ Berube, Antoine"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "D10"]
[WhiteElo "1869"]
[BlackElo "2162"]
[PlyCount "133"]




Deuxième échiquier. Après 19. Fe4 ? (beaucoup plus fort était 19. Td3 !), Marc a très bien exploité … f5 ?? , l’emportant en quelques coups. 19… Fb7 ! aurait réduit l’avantage blanc à peu de chose, mais on peut difficilement blâmer Réjean d’avoir craint 20. Fxh7 + ? , un sacrifice qui semblait très dangereux, mais qui (à ce moment-là) ne marchait pas, car avec un jeu précis, les Noirs auraient neutralisé l’attaque blanche et conservé une pièce de plus.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Sarra-Bournet, Marc"]
[Black "Plante, Rejean"]
[Result "1-0"]
[ECO "B01"]
[WhiteElo "1831"]
[BlackElo "1916"]
[PlyCount "43"]




Troisième échiquier. Bertrand a trop tardé à reprendre le pion c4. Le mieux aurait été de le faire au 10e coup ; au 14e coup, il était encore temps.

Excellente partie pour Martin, qui a pu s’accrocher à ce pion et en gagner deux autres plus tard, sur l’aile roi.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Auger, Bertrand"]
[Black "Lescarbeau, Martin"]
[Result "0-1"]
[ECO "E05"]
[WhiteElo "2036"]
[BlackElo "1749"]
[PlyCount "78"]




Quatrième échiquier. Comme Bertrand Auger l’a fait remarquer après la partie, Martin a raté 56. f6 ! qui aboutissait à un gain, alors que 56. Tfg4 ? m’a permis d’échanger une paire de tour et de faire nulle assez facilement.

f6 ! était aussi très fort au 50e et au 51e coup. Il aurait toutefois fallu que les Noirs soient extrêmement précis ensuite. Par exemple, après 56. f6 ! gxf6, le coup blanc le plus évident, 57. Tfxf6 +, ne gagnait pas : seul 57. Tgxf6 + ! aurait mené, à la longue, à un gain forcé pour Martin.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Fecteau, Martin"]
[Black “Sauve, Richard"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "D30"]
[WhiteElo "1912"]
[BlackElo "1965"]
[PlyCount "140"]




Cinquième échiquier. Après avoir saisi la qualité en a1 au 20e coup, Alina était en voie de causer une surprise. Le plus fort pour les Noirs était 21… Fd5 22. Fxe5 c5, avec grand avantage.

Dommage pour elle d’avoir choisi 21… Da4 ??? car après 22. Db2 ! , elle a dû céder un fou entier à Dominic, qui s’est retrouvé nanti de deux bonnes pièces contre une tour. Son expérience a fait le reste.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Cournoyer, Dominic"]
[Black “Demushkina, Alina"]
[Result "1-0"]
[ECO "A20"]
[WhiteElo "1939"]
[BlackElo "1660"]
[PlyCount "122"]




Septième échiquier. Vance n’a rien obtenu en échange du cavalier b3 qu’il a abandonné après 24… c4. Il est vrai qu’après 25. Cd2 Td4, il aurait aussi perdu du matériel. Éric ne lui a laissé aucune chance par la suite.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Oliver, Vance"]
[Black "Dumont, Eric"]
[Result "0-1"]
[ECO "B12"]
[WhiteElo "1585"]
[BlackElo "1768"]
[PlyCount "77"]




Huitième échiquier. Pierre-Luc n’a jamais pu se remettre de la perte de temps survenue après 4… Cb6 ? 5. c5 ! . Ulysse a patiemment exploité son avantage de développement, sans jamais faiblir.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Gagnon-Paradis, Ulysse"]
[Black "Pepin, Pierre-Luc"]
[Result "1-0"]
[ECO "D10"]
[WhiteElo "1617"]
[BlackElo "1170"]
[PlyCount "71"]




Onzième échiquier. Au 13e coup, c’est avec le pion e3 que Vincent devait reprendre. Après 13. Txd4 ?? f6 ! , il était condamné à perdre une pièce. Pour donner un peu de fil à retordre à Gaétan, il aurait fallu qu’il trouve 21. Ta4 ! Cc5 22. Txa7.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White “Boyer, Vincent"]
[Black “Lapierre, Gaetan"]
[Result "0-1"]
[ECO "A45"]
[WhiteElo "1251"]
[BlackElo "1824"]
[PlyCount "64"]




Douzième échiquier. Examinons le segment le plus intéressant de cette partie : la finale de fous de couleurs opposées.

Comme la plupart de ces finales, celle-ci était nulle au départ et à la fin. Mais voyons la position après 53. Rg5.

Le fou blanc en b6 ne peut attaquer aucun pion noir puisque ceux-ci se trouvent tous sur des cases de couleur contraire à la sienne. Les Blancs ne l'emporteront donc que si leur roi arrive à capturer le pion d5 ou le pion h5.

La disposition noire idéale est : Roi en a6 (pour empêcher le pion a d’avancer) et fou sur la diagonale a8-c6 quand le roi blanc menace le pion d5. Il n’y a jamais de zugzwang car le fou peut toujours bouger sur la diagonale a8-c6 tout en continuant à défendre d5. D’autre part, si le roi, partant de d6, se dirige vers le pion h5, il ne faudra que deux coups au fou noir, même à partir de a8, pour rejoindre e8 d'où il défendra h5.

Au 53e coup, les Noirs devaient absolument choisir … Ra6 ou Fe8. En jouant 53… Rc6 ??? , ils ont donné à Jean-Raymond la chance de gagner cette finale et il est parti du bon pied : 54. Rf6 ! Fe8 55. Re7 ! . Mais après 55… Fg6, il fallait continuer avec 56. Fc5 ! , menaçant de pousser a6 et a7. Sur 56… Rb5 aurait suivi 57. Re6 ! Rxa5 58. Rxd5 Rb5 59. Re5 Rc6 60. Rf6 Fe8 61. Re6 Fg6 62. Fe7 Rc7 63. d5 Fe8 64. Fd6 + ! Rd8 65. Rf5 Rd7 66. Fb4 et le pion e4 serait tombé, donnant aux Blancs deux pions passés liés sains qui leur auraient assuré la victoire.

Les Blancs ont cependant continué avec 56. Rd8 ?, laissant échapper cette occasion. Il faut féliciter David d’avoir trouvé le seul coup qui tenait : 56… Ff5 ! . La finale était vraiment nulle désormais et les joueurs ont vite décidé de partager le point.


[Event "Montcalm 5"]
[Site "Quebec"]
[Date "2023.03.16"]
[Round "5"]
[White "Diotte, Jean-Raymond"]
[Black “Bernier, David"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "A25"]
[WhiteElo "1378"]
[BlackElo "997"]
[PlyCount "116"]
Avatar du membre
Antoine Bérubé
Dame
Dame
Messages : 179
Enregistré le : mar. juin 08, 2004 5:15 pm
FQE rating : S/C
FIDE rating : S/C
Localisation : Cap-Rouge
Contact :

Re: Chronique du Montcalm 5, ronde 5.

Message par Antoine Bérubé »

J'ai été très surpris de voir l'évaluation de l'ordi après le gain du pion b3, je croyais être gagnant ou très proche. Je n'ai tout simplement pas vu la manoeuvre qui aboutit à 63. Fd6 (fatigue et manque de temps sans doute car c'est très facile à voir que c'est la seule ressource des Blancs pour annuler). Dans ma tête je m'en allais calmement collecter le pion c6 et gagner. Il fallait jouer 61...e5 au lieu de 61...Re7? pour conserver des chances (en revenant chez moi avant de consulter l'ordi je me disais que c'était assurément gagnant si j'avais joué ça, mais ça donne seulement plus de chances).

Un peu surpris aussi de l'évaluation de la finale au complet, qui ne bouge pratiquement jamais de 0.00. Clairement objectivement c'est nul mais la faiblesse chronique du pion b3 donne une finale un peu désagréable aux Blancs et permet aux Noirs de manoeuvrer pas mal à l'infini pour essayer de créer une deuxième faiblesse un peu comme il s'est produit dans la partie. J'ai aussi brièvement considéré 54...Rg4 au lieu d'encaisser le pion pour maintenir la pression sans créer de séquence tactique forcée (considérant le manque de temps de Simon aussi, c'était p-e plus désagréable à jouer). Le Cd2 manque cruellement de cases et c'est proche d'un zugzwang mais Rd3-e2 à l'infini semble tenir.
Antoine Bérubé
Répondre